Gilles CAILLOT – Auteur

31 octobre 2017

 

Gilles CAILLOT

 

LA QUADRILOGIE DU MAL

 

(Avec une surprise à la fin de l’article.)

 

Bibliographie

  • 2007 :  L’Ange du mal (Éditions du Polar)
  • 2008 :  Réminiscence (Éditions du Polar)
  • 2009 :  Lignes de sang avec Aurélien Molas (Éditions du Polar)[1]
  • 2011 :  Bas-fonds
  • 2012 :  L’Apparence de la Chair (Éditions du Toucan)
  • 2012 :  Lignes de sang (Éditions du Toucan)
  • 2014 :  Immondanités
  • 2014 :  Les ailes arrachées des anges
  • 2015 :  La couleur des âmes mortes (édition du caïman)

 

 

 

TOME 1 : L’ANGE DU MAL

2007 Édition POLAR

 

Mise en bouche :

Première enquête de Massimo ZANETTI, capitaine de la Criminelle à LYON.

Un engrenage infernal et des indices laissés sur les corps (décomposés et mutilés) de ses victimes. Satanisme, magie noire, tortures mentales (mais pas que…)

Visite des catacombes offerte.

Avis :

Un voyage frémissant dans l’horreur humaine avec une fin en feu d’artifice. Les âmes sensibles vont passer leur chemin les autres fonceront sur le tome 2.

 

 

 

TOME 2 : RÉMINISCENCE

2008 : Éditions POLAR

 

Mise en bouche :

Un homme est enlevé à Paris…Ensuite, le drame va s’installer plus bas : entre l’Ardèche et cette bonne ville de Lyon. ZANETTI pensait en avoir terminé avec l’horreur. Mauvaise pioche !

Avis :

Aussi bon que le premier, voire meilleur. Après un début tranquille, l’horreur s’installe de manière presque inattendue, à tel point qu’on avait oublié que certaines choses étaient encore possibles.

 

 

TOME 3 : IMMONDANITÉS

2014

 

Mise en bouche :

Le cannibalisme…
Quand la réalité décide d’aller dormir avec l’horreur. Massimo Zanetti et Anicet Chabrol, deux flics que tout sépare, vont mener l’enquête.

Les indices récoltés ouvrent les portes du milieu de la prostitution à tendance (lourde) et du sado-maso. Que vient faire cet ethnologue à la mémoire en vrac ?

Un plongeon dans la monstruosité.

 

Avis :

Pour les vrais, les « qui n’ont pas peur » et ceux qui ont un petit creux côté désert hémoglobine, ce livre est à déguster cru.

Une intrigue entre Lyon et Marseille, genre go fast avec manuel d’anthropologie offert au péage. Comment descendre en enfer ?  Un thriller cannibale à ne pas mettre entre toutes les mains.

 

TOME 4 : LES AILLES ARRACHÉES DES ANGES

2014

 

 

Mise en bouche :

Aymeric Garche, lieutenant de police à la Criminelle, est un homme meurtri par la vie. Suite à une surcharge du service, il se voit confié une nouvelle affaire particulièrement délicate. Un homme, ex footballeur est retrouvé pendu par ses propres intestins. Rapidement, les victimes s’accumulent et un lien est établi. Aidé de Massimo Zanetti, qui revient de convalescence, le binôme va mener l’investigation dans un réseau de pédophile.

Avis :

Ce qui est dérangeant dans cette sympathique histoire c’est qu’on en vient presque à trouver le tueur psychopathe sympa.

Certes, ce livre est dur mais il livre une réflexion sur l’âme humaine. Comme les trois précédents, ça décoiffe.

 

 

 

AU-DELA DE LA QUADRILOGIE

 

 

 

 

CERISE SUR LE CERCUEIL !

 

À paraître

 

 

 

 

« Les choses ne sont jamais le fruit du hasard. C’est toujours dans une suite logique d’événements, dans un enchaînement de circonstances, au travers d’un schéma non prédéfini que les pires tragédies se fomentent.

Il suffit d’un peu de terreau nourricier, d’un zeste d’inattendu et d’une poignée d’animosité pour donner corps au mal.

L’être humain est comme cela. Il est cela. Noir et brutal à l’intérieur. Et il n’en faut pas beaucoup plus pour que cette formidable machine devienne la pire des calamités. »

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *